Remplacer une force supérieure et plus chère par plusieurs forces inférieures et à bon marché, l’homme par la femme, l’adulte par l’adolescent et l’enfant, un Yankee par trois Chinois. Voilà autant de méthodes pour diminuer la demande de travail et en rendre l’offre surabondante, en un mot, pour fabriquer des surnuméraires

Marx, Le Capital – Livre premier, VII° section, Chapitre XXV

Dans une tribune publiée le 20 juin 2021 dans le Journal du Dimanche, les grands patrons de la contre-révolution hexagonale (Accor, Adecco, Barilla, BNP Paribas, Ikea, Ipsos, Keolis, L’Oréal, Michelin et Sodexo) ont annoncé la création du collectif « Refugees are talent ». Ce grotesque bidule évidemment désigné dans le baragouin habituel au spectacle du monothéisme de l’argent désormais tout entier accompli dans le gauchisme du marché, vise à assurer une meilleure employabilité aux réfugiés afin de permettre – selon les signataires – de renforcer les capacités d’innovation au sein des équipes de la diversité arc-en-ciel des soumissions perpétuelles au règne du commerce et du salariat… 

Défendre l’invariance radicale du communisme intégral, c’est d’abord dénoncer toutes les mystifications sociétales de la dictature démocratique du fétichisme de la marchandise : Ecolo-boboïsme, Féminisme, Homosexualisme et Immigrationnisme de la réification égalitaire dans l’ahurissement intensif de la valeur d’échange sans cesse rénovée… 

Vive la Guerre de classe du Prolétariat universel contre tous les mensonges étatiques du Coronavirus, contre toutes les manipulations terroristes du chaos spectaculaire de l’indistinction marchande, contre la religion du libre-échangisme des hommes marchandisés et contre tous les VRP gauchistes de la défense patronale et anti-prolétarienne du remplacisme pro-immigré !

Pour un Monde sans argent ni État, Vive la Commune universelle !

Comments (4)
  1. Nous pourrions aussi parler de Assa Traoré en Louboutin.
    De Robert Schuman reconnu comme «vénérable» par le pape François.
    Du général Dominique Delawarde, accusé d’avoir proféré des propos antisémites sur CNews.

    La société du spectacle s’effondre de ses propres contradictions.
    L’état s’auto détruit chaque jour un peu plus.

  2. Dans mon coin, les prolos ont troqué le gilet jaune contre la seringue du père Bourla. Alors le réveil..
    Remplacer un vacciné par trois immigrés…

    • Cela n’est que passager.
      Quand ils vont se réveiller ce sera bien pire qu’avant leur vaccination.
      L’économie de la peur est la dernière cartouche du Capital.
      Comme vous pouvez le voir, il y a seulement accélération des mêmes impostures (LGBT, covid, immigration…).
      Mais cette accélération est aussi celle de la chute du capitalisme.
      Car lorsqu’une idéologie arrive à son terme, elle n’a pas “gagné” : elle disparaît.
      Rappelez vous 1989 et la chute du mur de Berlin.

    • Les choses ne sont pas ce qu’elles sont selon les apparences, si on ne prend pas un recul de longue durée on ne peut rien comprendre.

      Nous sommes rentrés dans l’époque de la crise terminale et le mouvement des GJ était un mouvement d’intensité révolutionnaire, mais le mouvement révolutionnaire n’est jamais linéaire il est fait de flux et de reflux et la lutte ressurgit toujours, même si celui qui est prit dans l’immédiateté nous explique à chaque reflux qu’il faut se résigner. Marx expliquait déjà:
      “Une nouvelle révolution ne sera possible qu’à la suite d’une nouvelle crise, mais l’une est aussi certaine que l’autre.” Marx – Luttes de classes en France.

      Après le mouvement des GJ, nous sommes dans une période de reflux et il faut du temps et des contradictions pour que le prolétariat se manifeste de nouveau de manière radicale, mais cela reviendra immanquablement et c’est d’ailleurs cette grande angoisse pour le Capital qui rend nécessaire le remplacement ainsi que la mythologie du coronavirus pour tenter d’arrêter l’histoire.

Laisser un commentaire
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Certains commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître.