L’EMPIRE NAPOLÉONIEN COMME MOMENT HISTORIQUE OÙ LA LIBERTÉ DE L’ALIÉNATION SE FAIT MONDE ET OÙ LA RADICALITÉ DIALECTIQUE SE PRÉPARE À AINSI FAIRE SURGIR LA RÉVOLUTION DE 1848 ET DONC LE MANIFESTE COMMUNISTE COMME ANTI-THÈSE DE TOUTES LES DOMESTICATIONS POLITIQUES…

Πόλεμος πάντων μὲν πατήρ ἐστι, πάντων δὲ βασιλεύς, καὶ τοὺς μὲν θεοὺς ἔδειξε τοὺς δὲ ἀνθρώπους, τοὺς μὲν δούλους ἐποίησε τοὺς δὲ ἐλευθέρους.

La tension du conflictuel est à l’origine de toutes les réalités et de toutes les puissances qui y résident en faisant continuellement surgir les unes en le divin et les autres en l’humain ; certains comme esclaves et les autres comme émancipés


Héraclite, Fragments

Le vrai est le tout. Mais le tout est seulement l’essence s’accomplissant et s’achevant moyennant son propre développement. De l’Absolu il faut donc dire qu’il est essentiellement résultat, c’est-à-dire qu’il est à la fin seulement (erst am Ende) ce qu’il est réellement en vérité…


Hegel, Phénoménologie de l’Esprit

Tout le système de l’État apparut comme une unique injustice (…). La pensée, le concept du droit se fit valoir tout d’un coup et le vieil édifice d’iniquité ne put lui résister (…). C’était donc là un superbe lever de soleil. Tous les êtres pensants ont célébré cette époque. Une émotion sublime a régné en ce temps-là, l’enthousiasme de l’esprit a fait frissonner le monde, comme si à ce moment seulement on en était arrivé à la véritable réconciliation du divin avec le monde.

Hegel, Leçons sur la philosophie de l’histoire

La guerre est un acte de violence et il n’y a pas de limite à la manifestation de cette violence. Chacun des adversaires fait ainsi la loi de l’autre, d’où résulte une action réciproque (Wechselwirkung) qui, en tant que concept, doit nécessairement aller aux extrêmes…

Ne commençons pas par une définition de la guerre lourde et rebattue ; bornons-nous à son essence, au duel. La guerre n’est rien d’autre qu’un duel à plus vaste échelle (ein erweiterter Zweikampf). Si nous voulons saisir en une seule conception les innombrables duels particuliers dont elle se compose, nous ferions bien de penser à deux lutteurs. Chacun essaie, au moyen de sa force physique, de soumettre l’autre à sa volonté ; son dessein immédiat est d’abattre (niederzuwerfen) l’adversaire, afin de le rendre incapable de toute résistance…

Quoi de plus naturel que de dire qu’en 1805, 1807 et 1809, Bonaparte a correctement jugé ses adversaires ; et qu’en 1812, il s’est trompé ? Les premières fois il a eu raison, la fois suivante il a eu tort, et dans un cas comme dans l’autre la preuve en est fournie par le succès

C’est la fin qui couronne l’oeuvre (das Ende krönt das Werk). D’après cette conception, la guerre est donc un tout indivisible dont les parties (les succès particuliers) n’ont de valeur que dans leur rapport précis au mouvement de ce tout…


Clausewitz, De la Guerre

Le succès à la guerre tient tellement au coup d’oeil et au moment que la bataille d’Austerlitz, gagnée si promptement, eut été perdue si j’eusse attaqué six heures plus tôt…

L’art de la guerre est un art simple et tout d’exécution; il n’y a rien de vague, tout y est de bon sens, rien n’y est idéologie…


Napoléon, Sur la Guerre
Comments (1)
  1. Les petits flics de l’histoire qui ne savent la regarder qu’en la jugeant à coup de moraline ne vont rien y comprendre, tant pis pour eux ! Merci à Guerre de Classe de relevé le niveau et de porter notre regard là où le mouvement de l’histoire est réellement impulsé. Avant de juger il faut comprendre la complexité des tensions contradictoires au delà de l’apparence, sinon on est condamné à n’être qu’un idéologue. Dommage que le sujet ait déjà été traité, c’eût été l’occasion de faire une émission sur les génies stratégiques dans l’histoire et pourquoi la dialectique des forces productives est toujours la plus forte. C’est à mon humble avis le sujet le plus efficient pour comprendre ce qui est déterminant en histoire. Peu importe l’intelligence (ou l’inintelligence) stratégique des hommes, la logique profonde qui meut l’histoire est un rouleau compresseur.

    Bonne continuation !

Laisser un commentaire
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Certains commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître.