Que les classes dirigeantes tremblent à l’idée d’une révolution communiste ! Les prolétaires n’y ont rien à perdre que leurs chaînes.
Ils ont un monde à y gagner.
Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Le Manifeste Communiste

Contre tous les États de la pourriture capitaliste en décomposition…

L’ensemble des populations du Moyen-Orient est aujourd’hui massivement emprisonné sur l’échiquier de la crise mondiale du spectacle de la marchandise, dans le cadre géo-politique des multiples conflictualités qui voient s’affronter la totalité des gangs impérialistes et leurs nombreuses succursales régionales…

Tant qu’il n’aura pas conquis son autonomie révolutionnaire de classe, le prolétariat n’y sera toujours que de la viande à travail et de la chair à canon pour les multiples rackets politiques, religieux et financiers qui relayent là les machinations impérialistes existantes qui tant aux USA, en Europe, en Russie, en Iran, en Turquie qu’au Qatar, en Égypte, en Israël, à Gaza ou à Ramallah entendent perpétuer et moderniser l’exploitation de l’homme par l’homme…

Dans la trajectoire de Rosa Luxemburg, nous savons pleinement que toutes les falsifications nationalistes et leur mythologie sur le droit des peuples à disposer de leur propre ordurerie étatique, constituent  un véritable poison pour l’émancipation du prolétariat mondial. En souhaitant incarcérer le cour de la vie derrière une frac­tion ou une autre de la classe capitaliste mondiale, les impostures indépendantistes amè­nent les prolétaires à se dresser les uns contre les autres et ainsi à s’entre-décimer au seul bénéfice des exploiteurs les plus à la page du progrès de l’oppression…

Les intérêts réels des prolétaires du Proche-Orient et du monde entier ne peuvent être réellement défendus que par la mise en avant de la lutte de classe maximaliste contre toutes les classes dirigeantes. Les vrais réfractaires, à l’inverse des faux révolutionnaires ne choisissent jamais entre les équipes et les bandes de profiteurs étatistes qui s’opposent commercialement car elles sont toutes, petites, moyennes ou grandes, les outils policiers et militaires de l’ordre aliénatoire des coercitions de la liberté capitaliste…

Contre le monothéisme du marché totalitaire, contre la Thora de servitude et sa duplication simplifiée ; le Coran de soumission,Prolétaires palestiniens, israéliens, arabes, kurdes, perses et humains de partout ailleurs, le Manifeste Communiste nous dit, dans la perspective du logos in-subordonnable : Fraternisez sur le terrain vivant de l’amour universel radical ! Notre premier ennemi est toujours et en tout lieu, la clique gouvernementaliste qui entend nous domestiquer sous le drapeau de la raison marchande de l’exploitation nationale, de ses tribalismes, pathologies et fétichismes…

Il n’existe pas de solution humaine au conflit Palestine-Israël sous le règne morbide du capitalisme. Et l’on s’y heurtera à un bain de sang étatique sans fin, principalement pour ceux qui subissent déjà le plus le poids de la disproportion des arsenaux en présence. La seule perspective – non seulement pour les populations de la région mais encore pour l’ensemble de l’humanité – est le réveil communard du prolétariat universel qui surgira radicalement à l’opposé de l’impérialisme de la crise terminale de la marchandise et du calendrier d’obéissance à toutes ses foutaises et tromperies.

A Gaza, à Ramallah, à Tel-Aviv et Jérusalem comme à Paris, Rome et Berlin et sous toutes les latitudes et longitudes, la seule solution pour l’émancipation de l’humanité, c’est bien sûr et exclusivement ; la solution communiste anti-politique à zéro État… 

À bas la tyrannie sanitaire et terroriste des mensonges du spectacle étatique de la crise finale du Capital !

Vive la Guerre de Classe mondiale du Prolétariat contre tous les Partis, Syndicats, dogmes, idoles et cliques de la planète-marchandise et pour un monde sans exploitation ni aliénation !

VIVE LA COMMUNE UNIVERSELLE POUR UN MONDE SANS ARGENT NI ÉTAT !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *