Nous distribuons les derniers exemplaires que nous venons de recevoir
Les livres peuvent être commandés sur notre boutique.
Il peut se présenter certains problèmes d’affichage dans la page de validation de commande sur la version mobile du site. Si ce cas se présente, il faut passer en version ordinateur (par exemple, avec Chrome, bouton paramètres => Version pour ordinateur).


Résumé des commentaires sur l’extrême radicalité des temps derniers

CRITIQUE DE LA DICTATURE DÉMOCRATIQUE DU SPECTACLE DE LA MARCHANDISE TERMINALE…

Voilà plus de trente ans que Francis COUSIN s’est attaché à produire une critique radicale du spectacle mondialiste de la marchandise autocratique, de sa décadence universelle, de ses manœuvres monétaires intensives et de ses grandes manipulations terroristes étatiques. Ainsi, il en dé-voile ici la généalogie, le développement et la fin en identifiant la dialectique historique des longues durées par laquelle a pu finir par se réaliser l’économie politique de la tyrannie démocratique du mouvement de l’argent. Il est, entre autres ouvrages, l’auteur de l’Être contre l’Avoir…

En prolongement de la pensée critique des présocratiques, de Hegel et de Marx et en relation avec les luttes pratiques du mouvement communier multiséculaire, il dé-crypte le devenir du temps long dans une série de Commentaires où la pensée radicale permet à la fois de démontrer et dé-monter le mensonge quotidien qui, dans chaque fait, laisse apparaître les déterminations et les forces productives de la vie fausse…

En s’appuyant sur la tradition primordiale de la communauté de l’être telle qu’elle exprime la vie générique du cosmos non divisé par le travail aliénatoire des échanges, Francis COUSIN nous invite à nous émanciper de la liberté despotique de la vérité inversée. Oui, ce sont bien les puissances ténébreuses de l’accumulation capitaliste qui sont partout à l’œuvre et ce sont elles que l’humanité tout entière doit affronter en s’appuyant sur une conscience d’insoumission enfin retrouvée pour que la négation spectaculaire de l’épanouissement humain soit niée à son tour.


Résumé de l’être contre l’avoir

POUR UNE CRITIQUE RADICALE ET DÉFINITIVE DU FAUX OMNIPRÉSENT…

Le spectacle du fétichisme de la marchandise fait le devenir du monde. L’existence humaine n’y est là qu’une longue errance angoissée sur le marché narcissique des rencontres factices. Partout règne la liberté despotique de l’argent et l’humain asservi et déchiré par dictature démocratique de l’avoir et du paraître, ne cesse de consommer sa propre soumission. Contre ce totalitarisme de la fausse conscience, il s’agit de tourner le dos à la mise en scène de la passivité moderne, pour retrouver les véritables chemins du sens critique et poser en pratique la question radicale de l’authenticité de l’être.



Résumé du véridique rapport sur les dernières nécessités de préservation et d’extension de la domination américaine sur le monde

Du terrorisme et de l’État en leur contexte général ou comment Washington est à la genèse opérationnelle des attentats du 11 septembre 2001 et de tous ceux qui ont suivi, dans le cadre d une appropriation recherchée des ressources pétrolières mondiales et d’abord irakiennes…

Ce texte nous est parvenu par des voies inconnues et nous n’avons pu en identifier la source…

Toutefois et quel que soit le jugement que l’on puisse porter sur leur contenu, il nous a semblé qu’il convenait que ces commentaires sur le terrorisme qui signalent que le terrorisme moderne est toujours et par essence un spectacle étatique, soient publiés tels quels – pour une véritable compréhension plurielle du temps présent et des diverses interprétations qui en ont pu dernièrement surgir.

Ce texte n’engage que ses auteurs. C’est au seul nom de la libre expression critique que l’éditeur a là décidé de remplir son devoir de publication.

Bien évidemment, un tel écrit doit être librement reçu, analysé et contradictoirement discuté puisque sa seule véritable indication d’origine est l’histoire de l’histoire elle-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *