Comments (11)
  1. La démarche de Akina est noble.
    Car comme dit par les membres de GdC, il prend des risques en donnant la parole a des groupes aussi différents.

    Sachant que GdC est alternativement traité de “rouges bruns”, fachos, bolchos … ce qui est un très bon signe en général 😀

    Très bonne émission, bonne “accroche” pour ceux qui veulent creuser.
    Merci a tous !

  2. Le logos nous a appris que le dire vrai consiste d’abord et en avant tout à désapprendre le faux alors un grand merci pour cette œuvre de désapprentissage .
    Que croisse la bonne parole impersonnel communiste et vive la guerre de classe jusqu’au boutiste !

  3. La remarque de Michel à propos de Meetic est tout à fait intéressante. J’ajouterais qu’au départ de cette “institution” du site de rencontre, l’accès était gratuit pour les femmes et payant pour les hommes. On pourrait donc faire le schéma suivant : les femmes qui s’y inscrivent sont des prostituées volontaires, les hommes sont des clients, et le grand patron du site est sans doute le proxénète à la tête du réseau de prostitution le plus lucratif du monde, puisqu’il dirige paradoxalement à la fois secrètement et à la fois aux yeux de tous, un réseau de prostitution qui ne s’assume pas comme tel. On peut bien entendu concevoir que ce rapport de prostitution entre les hommes aille bien au delà du seul concept du site de rencontre, mais ce genre de site constitue tout de même, à mon avis, un marqueur notable des temps derniers.

    J’aimerais avoir l’avis de GDC là dessus, dites moi si je me trompe ?

    • Dans le même tonneau, un bébé GPA peut être refusé à la livraison par les acheteurs.

      Il sera alors mis aux enchères comme « bébé déclassé ».
      Cela est déjà effectif aux USA depuis des décennies.

  4. L’identité de la plus-value avec le surtravail fixe une limite qualitative à l’accumulation du capital : la journée totale de travail, l’évolution des forces productives et de la population, qui limite le nombre de journées de travail pouvant être exploitées simultanément.
    Si, en revanche, la valeur ajoutée s’exprime sous la forme d’un intérêt sans concept, la limite n’est que quantitative et défie toute imagination. »
    K. Marx, Le Capital Livre III
    La valeur se serait donc affranchie de toutes limites et ne s’exprimerait donc plus, que sous la forme d’un intérêt sans concept ?

    • Non Raoul…
      “s’exprime” veut signifier en apparence.
      Prenez le temps de lire depuis le début, en toute honnêteté et aidez vous des émissions de Guerre de Classe.
      En particulier la section 1 du livre 1 sur le fétichisme de la marchandise…

      • Merci
        C’est dans le livre III folio page 1714 du Capital.
        Valentin cette phrase m’a donné mal de tête,
        Merci, la lecture n’est parfois pas évidente, pour un néophyte, merci encore , car j’ai mouliné en vase clos.
        Merci encore.

      • venlentin,
        Si effectivement Karl Marx, dans la puissance de son annalyse du capitalisme, ne pouvait pas, ne pas avoir remarqué, (au conditionnel) la porte dérobée, par laquelle le capitalisme, s’échapperait dans un affranchissement de la matérialité de la plus value (capital éternisé).
        Il aurait refermé le livre et se serait arrêté là.
        bonne journée.

        • Avec votre tournure de phrase, pas évident de comprendre ce que vous voulez dire !
          Le Capital n’a pas de porte dérobée. Marx avait prévu la dématérialisation et le crédit fictif, dans la réalisation la plus pure de sa logique fétichiste.
          La fameuse section 1 sur le fétichisme de la marchandise !
          Mais ! Le Capital est une entité chimérique qui n’est que le résultat de la dépossession du travail humain par les hommes eux-mêmes.
          Les taux d’intérêt négatifs, le coronavirus viennent signifier que le Capital, qui pensait avoir réussi à s’autonomiser complétement et à résoudre ses contradictions constitutives, n’a finalement rien résolu du tout et qu’il est entrain de s’effondrer à cause de la loi de la baisse du taux de profit. Le Capital peut s’autonomiser dans les songes des contres-révolutionnaires les plus thanatiques, mais dans la réalité, il ne peut pas !

  5. Valentin
    Quand je serais à votre niveau de compréhension radicale (à la racine), ça sera pour moi une petite victoire.
    “Le Capital peut s’autonomiser dans les songes des contres-révolutionnaires les plus thanatiques, mais dans la réalité, il ne peut pas !”
    Très bien vu notamment, sur “les songes des contres-révolutionnaires les plus thanatiques” et très bien résumé !
    Ce soir ce sera le Capital livre I section I le fétichisme de la marchandise.
    Bonne soirée et merci.

Laisser un commentaire
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
Certains commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître.