150 ans de la Commune de Paris : Lien vers l’article


“ARRANGEONS-NOUS POUR NE RELEVER DÉSORMAIS QUE DE NOUS-MÊMES…”
Paris devant Bordeaux : Lien vers l’article


“…JE SENS QUE JE RESTERAI ICI À TOUS RISQUES.”
Adieux de Vermorel : Lien vers l’article


“…SI C’EST DU COMITÉ CENTRAL QUE PART LE SIGNAL DE LA LUTTE,
LES RÉVOLUTIONNAIRES MARCHERONT AU DEVANT D’UNE SANGLANTE DÉFAITE.”
Mes espérances de travail. Singulière visite : Lien vers l’article


“…LA RÉVOLUTION S’AFFIRME DE NOUVEAU.”
Le 18 mars : Lien vers l’article


“LE SOLEIL S’EST FAIT COMMUNARD.”
Premier Comité central et Commune
Premières difficultés du Comité central. Chez les “défenseurs de la République”.
Lien vers l’article


“TOUT SOCIALISTE RÉVOLUTIONNAIRE DOIT SON CONCOURS AU COMITÉ CENTRAL.”
Rencontre avec Vermorel. À la Corderie : Lien vers l’article


“C’EST AU NOM DE L’ORDRE QU’ON EMPRISONNE, QU’ON DÉPORTE, QU’ON PEND, FUSILLE,
GUILLOTINE CEUX QUI TENTENT DE METTRE FIN AUX BRIGANDAGES DE TOUT GENRE DONT VIVENT,
DEPUIS DES SIÈCLES, LES GOUVERNANTS AUX DÉPENS DES GOUVERNÉS.”
Insuccès et départ de Vermorel : Lien vers l’article


“IL NE SERA PAS DIT QUE CEUX QUI, DEPUIS 1848, ONT REPRIS LA CAMPAGNE
SOCIALISTE RÉVOLUTIONNAIRE, ABANDONNENT LES CITOYENS QUI TIENNENT FERME EN MAINS,
À L’HÔTEL DE VILLE, LE DRAPEAU DU PEUPLE, LE DRAPEAU DE LA RÉVOLUTION SOCIALE,
SOUS L’HYPOCRITE PRÉTEXTE QUE CES CITOYENS SONT DES INCONNUS.”
Insinuations du Gaulois. Tirard, chef de la réaction à Paris. : Lien vers l’article


“PARIS EST DONC MAINTENANT TOUT ENTIER À LA RÉVOLUTION.
MAIS ON A LAISSÉ PASSER LE MOMENT D’OCCUPER VERSAILLES.”
Ineptie des maires et des députés de Paris. : Lien vers l’article


“UNE SORTE DE COMITÉ PUREMENT EXÉCUTIF DES DÉCISIONS PRISES
DANS LES ASSEMBLÉES POPULAIRES DES DIVERS QUARTIERS DE PARIS,
SE PRONONÇANT DIRECTEMENT SUR TOUTES QUESTIONS QUE CE SOIT,
[…] ME PARAÎTRAIT PRÉFÉRABLE À CETTE NOUVELLE DÉLÉGATION
DE LA SOUVERAINETÉ POPULAIRE.”
Mes hésitations comme candidat : Lien vers l’article


“…IL EST DES CIRCONSTANCES OÙ TOUT DOIT ÊTRE SACRIFIÉ AU DEVOIR.”
Les délégués du IVe arrondissement : Lien vers l’article


“VIVE LA COMMUNE!”
Proclamation de la Commune. Les dix journées du Comité central : Lien vers l’article


“… NOUS NE SOMMES PAS ENCORE DÉBARRASSÉS DES TRADITIONS PARLEMENTAIRES
DONT TOUS CEPENDANT NOUS AVONS MAINTES FOIS FAIT LA CRITIQUE.”
La CommunePremière séance : Lien vers l’article


VERMOREL: “PAS PLUS QUE VOUS ET BIEN D’AUTRES, JE SUPPOSE,
JE NE CROIS AU SUCCÈS DE L’ENTREPRISE DANS LES TERRIBLES
COMPLICATIONS OÙ ELLE VA SE TROUVER ENGAGÉE. MAIS IL SERAIT VRAIMENT
TROP FACILE DE S’ABRITER DERRIÈRE CE PESSIMISME POUR DEMEURER
LES BRAS CROISÉS EN CE MOMENT.”
Retour de Vermorel : Lien vers l’article


“NOUS DEVONS ÊTRE TOUS SOLIDAIRES DES DÉCISIONS DÉLIBÉRÉES EN COMMUN. […]
LES CITOYENS DONT NOUS SOMMES LES MANDATAIRES ONT LE DROIT ABSOLU
DE CONNAÎTRE LES MOTIFS DE NOS DÉTERMINATIONS.”
Deuxième séance de la Commune : Lien vers l’article


“NOUS RENTRONS DANS LA VOIE PLUS LARGE, NON D’UNE SIMPLE RÉVOLUTION COMMUNALISTE,
MAIS DE LA VRAIE RÉVOLUTION: […] LA RÉVOLUTION SOCIALE […].
ET DUSSIONS-NOUS, COMME C’EST PROBABLE, SUCCOMBER À LA TÂCHE,
NOUS AURONS DU MOINS FAIT FAIRE UNE SÉRIEUSE ÉTAPE À CETTE RÉVOLUTION.”
Paris en interdit. Les bourgeois démissionnent : Lien vers l’article


“UNE DES HONTES DE LA BOURGEOISIE RÉPUBLICAINE […] SERA D’AVOIR ACCEPTÉ,
EN HAINE DES TRAVAILLEURS, D’ÊTRE GOUVERNÉE PAR CETTE CERVELLE ÉTROITE…”
Émissaires versaillais : Lien vers l’article


“VERSAILLES A PRIS L’INITIATIVE DE LA GUERRE CIVILE ET,
SANS PROVOCATION AUCUNE, A FAIT TIRER SUR LES NÔTRES…”
Versailles attaque et Galliffet fusille : Lien vers l’article


“SI LA PROVINCE NE COMPREND PAS; SI ELLE NE SE LÈVE PAS POUR SECOURIR PARIS,
NOUS NE POURRONS QUE RESTER SUR LA DÉFENSIVE,
ET C’EST ALORS LA MORT LENTE, MAIS CERTAINE DE LA RÉVOLUTION.”
Sortie désastreuse : Lien vers l’article


“LE MASSACRE DES PRISONNIERS EST ÉRIGÉ EN SYSTÈME PAR VERSAILLES.”
Loi des otages : Lien vers l’article


“COMME POUR TOUS LES RÉPUBLICAINS DE SA TREMPE, LA RÉPUBLIQUE
C’EST LA POSSIBILITÉ DE DEVENIR GOUVERNANT, AFIN D’EXPLOITER
À SON TOUR LES GOUVERNÉS. […] LEUR DÉMOCRATIE C’EST L’ENVIE.”
Nouvelles démissions : Lien vers l’article


“ON POURVUT TRÈS FACILEMENT D’AILLEURS À LEUR
REMPLACEMENT ET LA BESOGNE NE S’EN FIT QUE MIEUX.”
Les amateurs d’emplois publics s’envolent : Lien vers l’article


“ILS CONTINUERONT DE GÉMIR SUR « NOS DISCORDES CIVILES ».
C’EST MOINS COMPROMETTANT. […]
COMME THIERS LES CONNAÎT BIEN TOUS, CES BRAVES BOURGEOIS!”
Réunion de conciliateurs à l’École centrale : Lien vers l’article


“QU’ILS AILLENT CES LÂCHEURS, CES FAUX PENSEURS, CES FAUX SOCIALISTES,
CES EXPLOITEURS DE LA RÉPUBLIQUE, QU’ILS AILLENT LÉCHER LES BOTTES DE THIERS,
CENT FOIS MOINS MISÉRABLE QU’EUX TOUS. LUI, DU MOINS,
N’A JAMAIS TRAHI LE PEUPLE QU’IL MÉPRISE.”
Dernière tartufferie des députés de Paris : Lien vers l’article


“UN BON SOMMEIL EST, DIT-ON, L’INDICE D’UNE CONSCIENCE TRANQUILLE.”
Cluseret dort bien : Lien vers l’article


“[…] LES SOCIALISTES, DÉCIDÉMENT RÉFRACTAIRES À
TOUTE CONCEPTION MYSTIQUE ET SPIRITUALISTE.”
Mort de Pierre Leroux : Lien vers l’article


“[…] ON NE PEUT ÊTRE À LA FOIS LÉGAL ET RÉVOLUTIONNAIRE.
[…] LA LOYAUTÉ DANS TOUTES LES CIRCONSTANCES,
SERA TOUJOURS LA PRINCIPALE FORCE DES RÉVOLUTIONNAIRES.”
“Réactionnaires!” : Lien vers l’article


“[…] IL PLEUT DES OBUS. […] UN GRAND NOMBRE A
DÉJÀ FRAPPÉ LA FACE OUEST DE L’ARC DE TRIOMPHE,
TANT VÉNÉRÉ CEPENDANT PAR LE PATRIOTE THIERS!”
Aux remparts : Lien vers l’article


“SA JACTANCE, SON ATTITUDE SERVILE […], ME SONT DES PLUS SUSPECTES.”
Chef de secteur suspect : Lien vers l’article


“[…] CETTE EXCESSIVE QUIÉTUDE ME FAIT PEUR.”
Un point inquiétant : Lien vers l’article


“PLUS QUE JAMAIS, […] LES THIERS, LES JULES FAVRE, LES DUFAURE ET LES JULES SIMON
SIGNALENT À LA PROVINCE LES FÉDÉRÉS COMME ÉTANT « D’EXÉCRABLES BANDITS ».”
Massacre de Belle-Épine : Lien vers l’article


“LA MAÇONNERIE, GRÂCE À L’IDÉE QUE S’EN FONT LES NAÏFS,
JOUIT EN PROVINCE D’UNE INCONTESTABLE INFLUENCE POLITIQUE […].”
Intervention des Francs-Maçons : Lien vers l’article


“[…] IL ME SEMBLE QU’IL POURRAIT BIEN ARRIVER QU’À UN MOMENT DONNÉ
LES SOLDATS REFUSASSENT DE CONTINUER LE MÉTIER D’ÉGORGEURS.”
À la barricade Peyronnet : Lien vers l’article


“RÉDUITS COMME NOUS LE SOMMES À LA SIMPLE DÉFENSIVE,
IL EST INÉVITABLE QUE LES VERSAILLAIS ENTRENT UN JOUR OU L’AUTRE
DANS PARIS ET QU’AINSI L’AFFAIRE SE DÉNOUE PAR UNE BATAILLE DE RUES.”
Arrestation de Cluseret : Lien vers l’article


“LE COMITÉ DE SALUT PUBLIC D’ALORS […] NE FUT JAMAIS QU’UNE ARME AUX
MAINS D’UN PARTI; LA COMMUNE DE PARIS ÉTAIT L’EXPRESSION ET
LA FORCE IMPERSONNELLE, PAR CELA MÊME SUPÉRIEURE, DE LA RÉVOLUTION.”
Le Comité de salut public : Lien vers l’article


“C’EST JUSTEMENT CETTE NÉCESSITÉ DE COMPRENDRE QUI, SEULE, PEUT
DONNER À UNE ARMÉE RÉVOLUTIONNAIRE DES CHANCES DE VICTOIRE.”
Explications de Rossel : Lien vers l’article


“[…] DEPUIS TROIS JOURS LE COMMANDANT DU SECTEUR SE REND SEUL,
LE SOIR, […] DANS LE BOIS, SOUS PRÉTEXTE DE SURVEILLER L’ENNEMI.”
Trahison avortée : Lien vers l’article


“LA PROVINCE VERRAIT AINSI CLAIR ET
SE DÉCIDERAIT PEUT-ÊTRE ALORS À NOUS APPUYER.”
Deux millions pour Thiers : Lien vers l’article


“DANS TOUTE ARMÉE RÉVOLUTIONNAIRE, LA DISCIPLINE NE PEUT RÉSULTER QUE DE
LA CONSCIENCE DU BUT À ATTEINDRE ET DES MOYENS À EMPLOYER POUR CELA.
ELLE NE PEUT ÊTRE AVEUGLE. SA FORCE DÉPEND, AU CONTRAIRE, DE SA CLAIRVOYANCE.”
Démission et arrestation de Rossel. : Lien vers l’article


“POURQUOI NE L’A-T-ON PAS SIMPLEMENT CHASSÉ COMME IL MÉRITAIT DE L’ÊTRE?”
Fuite de Rossel. Policiers membres de la Commune. : Lien vers l’article


“LES BALLES PRUSSIENNES L’AVAIENT ÉPARGNÉE.
CELLES DE VERSAILLES VIENNENT DE L’ARRACHER
À LA TENDRESSE DU PAUVRE VIEUX, FOU DE DOULEUR.”
Une nuit à Auteuil : Lien vers l’article


“LA COMMUNE, DEVANT RESTER IMPERSONNELLE, SOUS PEINE DE SE SUICIDER,
AUCUNE DE SES RÉSOLUTIONS, PAR CELA MÊME,
NE PEUT ÊTRE PRISE QU’À LA SUITE D’UNE DÉLIBÉRATION FORMELLE
DES MEMBRES DU CONSEIL RÉUNIS EN SÉANCE OFFICIELLE.”
Rupture dans le Conseil : Lien vers l’article


“CE POURFENDEUR DE LA MINORITÉ – 《UN TAS DE LÂCHES》-, INVITÉ À VENIR FAIRE
UN PETIT TOUR DE REMPARTS DU CÔTÉ OÙ IL PLEUT DES BOMBES,
SE GARDE BIEN DE SE RENDRE À CETTE GRACIEUSE INVITATION!”
Menaces du père Duchêne. : Lien vers l’article


“QUE THIERS, DONT LA MORALITÉ FAMILIALE FERAIT ROUGIR L’ANIMAL
LE PLUS DÉPOURVU DE PRÉJUGÉS SOUS CE RAPPORT, NOUS MESURE À SON AUNE,
CELA N’A RIEN D’ÉTONNANT.”
Truc mal monté. : Lien vers l’article


“LA SITUATION EST DES PLUS GRAVES ET LE PÉRIL IMMINENT.”
Triste découverte aux remparts. Avis non transmis : Lien vers l’article


VERMOREL: “SI NOUS AVIONS EU LE DESSUS, DANS NOTRE LUTTE CONTRE VERSAILLES, THIERS AURAIT APPELÉ LES PRUSSIENS À SON SECOURS. QUE LEUR IMPORTE À TOUS LA PATRIE, DONT ILS ONT PLEIN LA BOUCHE? C’EST LA CHUTE DE LA COMMUNE QUI LES PRÉOCCUPE AVANT TOUT, ET ILS L’OBTIENDRONT À TOUT PRIX.”
La semaine sanglante.
Premières incertitudes. Préparatifs de défense intérieure.
Une nuit à Montmartre. Chez Vermorel : Lien vers l’article


“JE ME RAPPELLE LES PROCÉDÉS DES VAINQUEURS DE “JUIN”
ET JE NE VEUX PAS QUE MA FAMILLE Y SOIT EXPOSÉE APRÈS NOTRE DÉFAITE.”
Retour au IVe arrondissement. Dernière nuit à la mairie : Lien vers l’article


“QUELLE QUE SOIT MAINTENANT LA DURÉE DE LA LUTTE, LA COMMUNE EST MORTE”
Incendie de l’Hôtel de Ville : Lien vers l’article


“POUR MOI LA LUTTE EST TERMINÉE ; LA PROSCRIPTION COMMENCE.”
Fausse démarche. Les victimes de la politique versaillaise. Amis dévoués : Lien vers l’article


“SE SENTIR À L’ABRI DE LA VENGEANCE DES VAINQUEURS EST UNE CAUSE DE JOIE BIEN NATURELLE, LORSQU’ON NE LAISSE DERRIÈRE SOI AUCUN DE SES COMPAGNONS DISPUTER ENCORE PIED À PIED LE TERRAIN À L’ENNEMI.”
Hors la lutte. Un ami prudent : Lien vers l’article


“PARIS N’EST PLUS QU’UN VASTE ABATTOIR…”
Barbarie et civilisation : Lien vers l’article


“TRIOMPHANTS, CES GENS-LÀ NOUS AURAIENT LÉCHÉ LES BOTTES,
SI NOUS LES AVIONS LAISSÉS FAIRE.”
Lâchetés : Lien vers l’article


“TOUS CEUX QUI, À TITRE SEULEMENT DE SIMPLES EMPLOYÉS, ONT PRIS UNE PART QUELCONQUE
À L’ADMINISTRATION DE LA COMMUNE, VONT ÊTRE RECHERCHÉS, POURSUIVIS ET CONDAMNÉS…”
Changements de domiciles. : Lien vers l’article


“POUR CONSERVER LES RICHESSES ARTISTIQUES RENFERMÉES DANS CE PALAIS
JE NE SACRIFIERAIS JAMAIS LA VIE D’UN SEUL HOMME.”
Rien ne s’oublie. : Lien vers l’article


THIERS: “JE SUPPLIE M. DE BISMARCK AU NOM DE LA CAUSE DE L’ORDRE,
DE NOUS LAISSER ACHEVER NOUS-MÊMES CETTE RÉPRESSION
DE BRIGANDAGE ANTISOCIAL…
QUE L’ON COMPTE SUR NOUS ET L’ORDRE SOCIAL SERA VENGÉ…”
Les “crimes de la Commune” : Lien vers l’article


“SI JAMAIS LA FRANCE SE RELÈVE, C’EST CE PASSÉ QUI, SEUL, LUI SERVIRA DE POINT D’APPUI ;
C’EST QUE L’ESPRIT DE LA RÉVOLUTION L’AURA RESSAISIE…”
Lettre d’un vrai républicain de province : Lien vers l’article